ondersteunen
ondersteunen

Concilier carrière et famille demande beaucoup d’organisation. Cela vaut pour les couples, et encore plus pour les familles monoparentales. Vous voulez garder durablement votre employé(e) et donc faire partie de la solution ? Deux mots-clés : communication et flexibilité.

conseil 1 : parlez-en


Chaque solution commence par une communication claire. Et beaucoup de collaborateurs se sentent rassurés par une bonne discussion.

  • Demandez ce que vous pouvez faire pour améliorer la situation.
  • Soulignez que vous comprenez qu’ils ont d’autres rôles et responsabilités dans leur vie. Examinez ensemble les règles et les possibilités.
  • Établissez un planning. 

Faites en sorte que les parents célibataires dans votre équipe puissent faire appel à une personne de contact fixe. Cela leur permet de construire une relation de confiance. Cette personne de contact doit bien connaître les règles et les soucis que pose la garde d’enfants, et peut conseiller le parent tant au niveau financier qu’organisationnel.

zozitdat-navyblue1
zozitdat-navyblue1

conseil 2 : favorisez une communication ouverte

Formez les managers au sein de votre organisation à gérer correctement les collaborateurs déconcentrés ou moins performants en raison de leur situation privée. Des check-ins réguliers axés sur le bien-être peuvent aider à renforcer la confiance. Et ils permettent aux collaborateurs de parler de leur situation, sans avoir à faire le premier pas.
 

zo zit dat - 2
zo zit dat - 2

conseil 3 : allez loin dans la flexibilité

Le travail hybride a beaucoup gagné en popularité ces dernières années. Pour les parents célibataires, pouvoir travailler en partie à domicile est un grand soulagement. Mais on peut aller encore plus loin : dans la mesure du possible, laissez-les choisir quand ils travaillent. Votre employé(e) a la garde des enfants une semaine sur deux ? Offrez-lui la possibilité de travailler moins une semaine, et de rattraper ces heures la semaine suivante.
 

Le secteur de la garde d’enfants est sous pression. Achetez ou louez des places dans la crèche la plus proche, ou créez-en une vous-même

conseil 4 : soyez créatif(ve)

Considérez l’organisation de votre entreprise d’un œil critique. Les shifts démarrent à 7h ? Cela met en difficulté les familles monoparentales, car les crèches et les garderies d’écoles ouvrent vers la même heure. Vérifiez si vous pouvez décaler le début des shifts, afin que vos collaborateurs puissent déposer eux-mêmes les enfants. Vous leur éviterez de devoir payer des frais supplémentaires pour faire garder leurs enfants à la maison.

De telles solutions sur mesure, bénéfiques tant à l’employeur qu’à l’employé(e), les spécialistes RH les appellent des ‘i-deals’. Ceux-ci peuvent concerner le contenu de la fonction, les horaires, une intervention dans la garde d’enfants...

zozitdat-navyblue 3
zozitdat-navyblue 3

conseil 5 : aidez-les à faire garder leurs enfants

Comme ils n’ont pas de partenaire pour prendre le relais, les parents célibataires doivent souvent faire appel à des services de garde professionnels. Mais ce secteur est sous forte pression. Dans certaines régions, les parents doivent s’empresser de chercher des solutions dès la grossesse
 

  • Payez - entièrement ou en partie - la crèche. Sous certaines conditions, vous pouvez même bénéficier d’une déductibilité fiscale. Les entreprises bruxelloises, quant à elles, peuvent bénéficier d’une Prime crèche. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre secrétariat social. 
  • Achetez ou louez des places dans la crèche la plus proche, pour garantir l’accueil des enfants de vos collaborateurs. 
  • Proposez vous-même une crèche. Cette solution n’est pas réservée qu’aux grandes entreprises. En tant que PME, vous pouvez faire appel à une organisation spécialisée pour mettre sur pied une solution sur mesure. 

Vous ne savez pas par où commencer ? Renseignez-vous auprès des autorités locales de votre ville ou commune pour examiner les options.

Envie d’investir dans le développement de vos collaborateurs ? Voici comment vous y prendre.