https://www.randstad.be
https://www.randstad.be
Vous personnalisez votre CV afin qu'il soit adapté au poste spécifique que vous convoitez. Vous vous donnez du mal pour écrire une lettre de motivation si efficace que vous vous recruteriez si vous le pouviez. À l'image des CV et lettres de motivation, les entretiens d'embauche sont tous différents. La mauvaise nouvelle? Vous ne saurez probablement pas ce qui vous attend avant d'être en plein entretien. Voilà pourquoi il est si important de vous préparer et de faire les ajustements nécessaires en fonction de la situation.  Voici différents types d'entretiens auxquels vous devriez être préparé(e).

l'entretien téléphonique

Une fois que le responsable du recrutement a sélectionné quelques candidats parmi les centaines de CV qu'il a reçus, il entame généralement le processus de recrutement par un entretien téléphonique. Le temps étant une ressource non renouvelable, l'interview par téléphone est une opportunité pour les recruteurs de réduire le champ de recherche afin de ne sélectionner que les prétendants les plus intéressants pour un entretien en personne. La plupart des départements RH vous communiqueront par e-mail le moment où vous serez contacté(e).

Mais pas tous. Cela veut dire que, même si vous êtes au supermarché et que votre enfant est en pleine crise de nerfs, vous devez être prêt(e) à vous vendre dès que vous aurez prononcé le mot « allo ». Ou vous êtes peut-être sur le point d'entamer une réunion marketing et votre équipe ne sait pas encore que vous recherchez un nouveau travail. Il est nettement plus facile de réussir un entretien téléphonique si vous suggérez une heure où vous pourrez vous concentrer, avoir les idées claires et parler ouvertement. Souvenez-vous aussi que ce n'est pas le moment idéal pour parler du salaire, des avantages, des vacances ou d'autres détails liés au poste. Gardez cela pour votre entretien en face à face.

Si vous n'avez envoyé qu'une seule candidature, pas de problème. Si vous en avez envoyé des centaines, assurez-vous toutefois de garder une copie de vos CV et des lettres de motivation correspondantes et de les classer afin de pouvoir facilement les retrouver en cas de besoin. Le recruteur y fera probablement référence. Vous devez donc vous assurer que vos réponses sont cohérentes et que vos questions sont appropriées.

l'entretien en personne

Il s'agit de l'entretien traditionnel, lorsque vous êtes appelé(e) pour rencontrer le recruteur dans les locaux de l'organisation. Généralement, vous aurez rendez-vous avec une seule personne, mais ne vous étonnez pas si vous êtes amené(e) à rencontrer d'autres responsables. Restez détendu(e) – souvenez-vous que vous êtes préparé(e) – et essayez de nouer un lien avec chacun de vos interlocuteurs. Voici quelques conseils d'ordre général:

l'entretien « allons prendre un café »

Ce type d'entretien est plus difficile à cerner qu'un entretien d'embauche classique, car il semble plus décontracté. Il est possible que le recruteur souhaite vous mettre à l'aise afin d'en savoir plus sur vous. Toutefois, vous devez le considérer comme un entretien professionnel au niveau de votre préparation et de vos réponses. Mais vous pouvez afficher une attitude un peu plus informelle.


N'oubliez pas de commandez un café ou une boisson lors de ce type d'entretien. Souvent, les candidats acceptent d'aller prendre un café et restent assis de façon stoïque avec les mains jointes comme pour un entretien formel.  Le fait d'avoir une boisson en main vous permettra de vous concentrer sur quelque chose et vous aidera à être plus détendu(e).


le test

Si vous arrivez à ce stade du processus de recrutement, vous avez probablement déjà « réussi » les précédentes étapes et il s'agit de votre test final avant d'être engagé(e). Dans certains secteurs, il se peut que vous deviez démontrer vos compétences, passer un quiz, répondre à des questions sur une étude de cas, effectuer des tests de QI ou de personnalité, ou même effectuer une tâche réelle liée au secteur. Il est également possible que le recruteur vous pose des questions à propos de l'organisation afin de savoir si vous avez fait des recherches.

Une fois de plus, une préparation adéquate vous permettra de tirer votre épingle du jeu. Cela dit, n'hésitez pas à poser des questions pour en savoir plus sur votre rôle potentiel si l'on vous donne une tâche à réaliser. Même si vous avez les compétences générales requises pour le poste, chaque fonction et entreprise est un peu différente. Il est parfaitement normal de poser des questions. Cela démontre que vous êtes investi(e) et curieux(se)!

l'entretien vidéo ou Skype

Comme si une candidature classique n'était pas déjà assez stressante, de plus en plus d'entreprises demandent désormais aussi un entretien vidéo. À l'aide! Pas de panique: piquez les astuces de ces cinq acteurs et décrochez la palme



Quel que soit le type d'entretien auquel vous participez, restez positif(ve) et souvenez-vous: au moins, vous avez décroché un entretien. L'entretien est certes un moyen pour le recruteur de savoir si vous êtes le bon candidat, mais c'est aussi pour vous un moyen de savoir si l'organisation peut vous convenir.

Envie d'un nouveau défi? Prêt pour la prochaine étape dans votre carrière? Découvrez nos offres et postulez!