https://www.randstad.be

Les analyses fournies par Randstad nous ont permis de prendre conscience de l’ampleur de cette problématique! L’approche envisagée était d’impliquer l’ensemble de la ligne hiérarchique car le côté relationnel était une clef évidente. Les infos recueillies ont permis d’élaborer un plan d’actions qui porte effectivement ces fruits. En  stabilisant nos équipes, nous avons pu investir dans leurs formations et contribuer à l’amélioration de nos KPI’s.

situatie

 

Tot 2013 werkte Mifratel samen met een 10-tal verschillende uitzendkantoren om in hun groeiende nood aan personeel te kunnen voorzien. Om éénvormigheid te brengen in hun HR-beleid en een verdere groei mogelijk te maken, ging Mifratel echter op zoek naar een
HR-partner die hen kon helpen een solide basisstructuur neer te zetten. En zo kregen wij in november 2013 de vraag om vanaf 2014 een inhousekantoor op te starten in hun twee Belgische vestigingen Gent & Moeskroen.

 

le défi

Suite à l’évaluation annuelle de 2015, où les différentes analyses ont révélé un taux de rotation très élevé ainsi que des durées de mission très courtes, une volonté commune de prendre le problème à bras de corps s’est affirmée. En effet, le taux de rotation (nombre d’intérimaire pour 1 FTE) était de 5,64 en 2015 et 34% des intérimaires prestaient maximum 5 jours. Le soucis était clairement lié aux premiers jours de travail.

 

la solution

Dans le cadre d’un projet Lean Green Belt, le responsable de production et  le process manager Randstad ont mené différentes actions afin de déterminer les causes de ce turnover et de trouver, ensemble, des solutions. Nous avons décidé d’impliquer les contre-maîtres et certains responsables de zone via l’organisation de workshops. Ceux-ci avaient pour but de faire prendre conscience du problème par une analyse chiffrée et plus de parler de perceptions; mais surtout d’impliquer tout le monde dans la recherche de solutions. Ces brainstormings ont permis de dégager plusieurs pistes dont une meilleure identification des nouveaux, un suivi des compétences spécifiques, renforcement des équipes suivant le type de production,… Les Ressources humaines ont ensuite pris le relais notamment dans l’organisation de l’accueil et de la formation de tuteurs.

le résultat

A court terme, les premiers résultats étaient encourageants. Fin 2016, nous avons obtenus les résultats suivants : un taux de rotation de 4,2, soit une diminution de 34%! Concernant la durée de mission, nous avons observé une diminution de 21% des personnes prestant au maximum 5 jours. Il faut continuer à développer les actions liées au turnover mais les résultats du premier trimestre 2017 sont positifs !