https://www.randstad.beopzegbrief
https://www.randstad.beopzegbrief

Vous avez décroché un tout nouveau contrat. Ou ces billets d'avion tant espérés trônent enfin sur votre table de chevet. Yesss, you rock! Avant de sabler le champagne, veillez à rédiger une lettre de démission parfaite en tous points. Un jeu d'enfant avec ces consignes pratiques!

tenez votre patron informé dans les plus brefs délais

Vous démissionnez? Informez-en immédiatement votre employeur actuel. Votre délai de préavis commencera alors à courir. Mais une simple discussion ne suffit pas : vous devez donner votre démission par écrit. Et n'oubliez pas de lui faire signer votre lettre de démission pour réception.

calculez votre délai de préavis

Quelle est la durée de votre préavis et comment la calculer? Tout dépend notamment de la date de début de votre contrat de travail et de votre statut (ouvrier ou employé).

Calculez votre délai de préavis.

lettre de démission: faites court

Vous rédigez votre lettre de démission? Évitez de déballer votre prose et des explications détaillées. Vous avez déjà mentionné la raison de votre départ au cours de votre discussion. Ne vous répétez pas. De même, il est inutile d'évoquer vos nouveaux projets ou votre nouvel employeur. Vous avez de la rancœur? Ne l'immortalisez pas sur papier. Soyez bref.

quelles sont les informations obligatoires?

Conservez cette check-list à portée de main pour n'oublier aucune information essentielle. Pensez à indiquer les données suivantes dans votre lettre de démission:

  • votre nom et votre adresse;
  • la date à laquelle vous remettez ou envoyez la lettre;
  • le fait que vous souhaitez démissionner et rompre le contrat de travail;
  • l'adresse complète de l'entreprise;
  • la date à laquelle commence à courir votre délai de préavis;
  • la durée du préavis
  • votre signature.


comment remettre votre lettre de démission?

Vous avez trois possibilités pour remettre votre lettre de démission:

  1. vous donnez la lettre directement à votre employeur ou au responsable. Rédigez-la en deux exemplaires et demandez à votre employeur d'en signer un pour réception;
  2. vous envoyez un courrier recommandé; 
  3. vous faites signifier un exploit d'huissier (acte qui sert à accélérer les choses), mais c'est plutôt rare.
     

partez le cœur léger

Vous trouvez que ce courrier est un moyen trop formel de faire vos adieux à l'entreprise? N'hésitez pas à personnaliser votre lettre de démission. Vous avez noué des liens étroits pendant plusieurs années? Tournez votre lettre de manière positive. Votre nouvel emploi vous amènera peut-être à rester en contact. Ne coupez jamais les ponts.

Restez professionnel, car votre lettre est un document officiel. Vous souhaitez remercier quelqu'un pour cette agréable collaboration et cette expérience enrichissante? Une approche gagnant-gagnant. Vous avez du cran? Demandez à votre patron de vous rédiger une recommandation. Elle sera du plus bel effet sur votre profil LinkedIn.

négociez votre délai de préavis

Même si votre délai de préavis est réglementé par la loi, vous pouvez toujours en négocier la durée. Admettez-le: vous aurez la tête ailleurs dès que vous aurez remis votre démission.

Vous souhaitez partir plus tôt? Deux options s'offrent à vous:

  1. vous demandez à quitter votre emploi avant la date prévue. Vous souhaitez, par exemple, réduire votre délai de préavis légal de 13 semaines à 6 semaines;
  2. vous entamez votre délai de préavis légal et y mettez fin de manière anticipée dès que votre successeur entre en service.

Votre employeur ajoute ces options en rédigeant un avenant au contrat de travail, pour « départ anticipé ».

convenez des tâches qu'il vous reste à accomplir

Que vous prestiez l'entièreté de votre délai de préavis ou que vous l'interrompiez, dressez une liste des tâches et des projets qu'il vous reste à réaliser. Discutez des missions que vous comptez finaliser et de la manière de faciliter la passation de flambeau. Il convient de vous montrer flexible durant ce processus, a fortiori si vous partez de manière anticipée.

demandez un congé de sollicitation

Votre période de préavis vous donne droit à un congé pour chercher un nouvel emploi. Mais vous n'avez pas nécessairement besoin d'avoir un entretien d'embauche pour le prendre. Vous pouvez consacrer ce temps à la rédaction de votre lettre de motivation ou de votre CV. Le nombre de jours de congé de sollicitation dépend de votre délai de préavis.

  •  26 semaines ou moins:
    ous avez droit à 1 jour (ou 2 demi-journées) de congé de sollicitation par semaine, pendant toute la durée de votre préavis.
  • plus de 26 semaines:
    1 jour par semaine (à prendre éventuellement aussi en demi-journées). Durant les premières semaines de votre préavis, vous ne disposez que d'une demi-journée de congé de sollicitation par semaine. À partir des 26 dernières semaines, vous avez droit à 1 journée (ou 2 demi-journées) par semaine.

Concertez-vous avec votre employeur pour fixer les dates de votre congé de sollicitation. Sachez toutefois qu'il n'est pas obligatoire.

vous n'avez pas encore trouvé le job de vos rêves?

Envie de donner un nouvel élan à votre carrière, mais vous n'avez pas encore trouvé l'emploi qui vous convient? Découvrez votre nouvel avenir chez Randstad. Peut-être pourrez-vous bientôt vous aussi la déboucher, cette fameuse bouteille de champagne!