https://www.randstad.bega-het-open-gesprek-aan
L'époque où le candidat considérait l'entretien d'embauche comme une course d'obstacles, et où il n'hésitait pas à se courber devant un employeur exigeant et sélectif est révolue. Bien entendu, le candidat cherche toujours à faire bonne impression. Mais il sait parfaitement ce qu'il veut et ce dont il a besoin. Et il n'est généralement pas prêt à sacrifier ses attentes pour obtenir un emploi. Il est donc grand temps de réinventer l'entretien d'embauche, qui ne doit plus s'apparenter pour le candidat à un interrogatoire, mais à une bonne conversation destinée à lui apprendre si le poste lui convient.

« quelle est votre principale faiblesse? »

L'entretien d'embauche consiste encore trop souvent à bombarder le candidat de questions ennuyeuses sur ses compétences, son expérience et ses réactions à diverses situations de travail vécues. Les questions redoutées comme « Quelle est votre plus grande faiblesse? » ou « Parlez-moi d'un conflit que vous avez géré dans votre emploi précédent » sont des classiques encore utilisés aujourd'hui pour cuisiner les candidats.

Bien que posées avec les meilleures intentions du monde, elles ratent leur cible. Elles sont tellement standard, tellement prévisibles, que tout candidat un tantinet préparé a déjà peaufiné ses réponses. Donc, tout ce que vous obtiendrez, ce sont des réponses soignées, socialement acceptables, qui ne vous apprendront rien ou si peu sur la personnalité du candidat.

la valeur d'une vraie conversation

    • Le principal avantage d'une vraie conversation, c'est qu'il en ressort plus de réponses authentiques. Poser une question inattendue, ou simplement le faire d'une manière inattendue, peut déjà donner lieu à des réponses intéressantes. Mieux encore: faites vraiment en sorte que la conversation puisse évoluer spontanément, en écoutant et en montrant un intérêt sincère. Vous obtiendrez ainsi une multitude d'indications très précieuses pour évaluer correctement si le candidat est compétent pour le poste. 
    • La plupart des gens ont les mains moites simplement en pensant à l'entretien d'embauche. Pourquoi donc ne pas réduire leur stress en leur donnant l'impression qu'ils participent à une simple conversation? Ce faisant, les candidats ressentiront moins l'effet « interrogatoire », se sentiront plus à l'aise et oseront s'ouvrir.
    • En renonçant à la liste des questions standard et en prenant le temps d'engager une vraie conversation avec le candidat, vous lui laisserez une bonne impression en tant qu'entreprise et employeur. N'utilisez donc pas l'entretien aux seules fins du recrutement, inspirez aussi le candidat pour lui donner l'envie de rejoindre votre entreprise. Et même au final il n'est pas retenu, il gardera une impression positive de sa candidature et de votre entreprise en tant qu'employeur.
Vous avez envie d'aborder le recrutement autrement?