aanwerven-medewerkers

Les collaborateurs toxiques ou ayant un mauvais caractère ont un impact très négatif sur une organisation. Ils ne vous coûtent pas seulement très cher parce que leur attitude négative les empêche souvent de faire correctement leur travail. Ils ont également une très mauvaise influence sur leurs collègues et vous laissent avec des clients peu satisfaits. Il est donc préférable de les repérer à temps, avant de leur ouvrir les portes de votre entreprise. Suivez nos conseils!

recrutez en vous basant sur l’amabilité

Les professionnels des ressources humaines ont souvent tendance à focaliser les entretiens d’embauche sur les compétences et plus particulièrement sur les compétences techniques. Alors que les soft skills (savoir-vivre) sont tout aussi importantes. Au cours du processus de recrutement, cherchez des signes d’amabilité et de positivisme. Posez des questions telles que:

  • Que dirait votre employeur précédent à votre sujet? Tant d’un point de vue positif que négatif?
  • Quelles sont les trois choses que vous aimeriez changer en vous?
  • Comment avez-vous géré une situation stressante? Ou un conflit au travail?
  • Quels signaux indiquent que vous êtes soumis à une trop forte pression?
  • Quand avez-vous failli? Comment avez-vous fait face à cette situation ? Qu’est-ce que cela vous a appris?
  • Avec quel genre de personnes avez-vous le plus de difficulté à collaborer? Et si vous étiez néanmoins amené à le faire, comment vous y prendriez-vous?

Ces signaux peuvent également vous mettre la puce à l’oreille: le candidat est-il arrivé en retard à l’entretien d’embauche? Était-il aimable à l’égard du personnel de la réception? À l’égard de la femme de ménage? Quelle impression ces personnes ont-elles du candidat?

mettez votre équipe à contribution!

Demandez à des personnes de votre équipe d’emmener le candidat déjeuner. Ou d’aller boire un verre avec lui. Vous lui permettrez ainsi de découvrir le personnel, la culture et les valeurs de l’entreprise d’une manière agréable. Le courant ne passe pas? Les choses ne se déroulent pas bien? Le candidat ne se sent-il pas à l’aise dans le groupe? Il ne partage pas les valeurs de l’entreprise?  Dans ce cas, vous aurez économisé un temps précieux pour vous-même, le candidat et l’entreprise.

 

renseignez-vous auprès de personnes de référence sur le comportement du candidat

Interrogez des personnes de référence - de préférence par téléphone, car vous obtiendrez ainsi bien plus d’informations utiles - sur un comportement spécifique du candidat en posant des questions telles que : « Comment était-ce de travailler avec lui? ou “Était-il bien intégré au groupe?” ou encore “Les collaborateurs aimaient-ils travailler pour lui?” et “Si vous en aviez la possibilité, l’embaucheriez-vous de nouveau?”.

apportez un feed-back sincère

Un entretien d’embauche n’est pas seulement une opportunité pour un demandeur d’emploi de décrocher un emploi. C’est également l’occasion d’obtenir un feed-back sur ses compétences et son expérience, son C.V. ou l’entretien d’embauche. Et de s’en servir ou non dans ses démarches ultérieures. En donnant un feed-back sincère et constructif, vous pouvez aider le candidat à trouver sa voie.

Expliquez donc toujours pourquoi un candidat n’a pas été retenu. Même si cela signifie qu’il faut aborder cette mauvaise adéquation entre les valeurs que vous recherchez en qualité d’employeur et l’attitude du candidat.

Vous envisagez malgré tout d’embaucher une personne extrêmement compétente en dépit de son fichu caractère?  Nous vous le déconseillons! Les compétences et les talents ne pourront pas compenser l’impact négatif d’un collaborateur toxique. 


Vous êtes à la recherche d’un collaborateur temporaire ou à durée indéterminée? Ou vous aimeriez que nous testions minutieusement un candidat?