uit_respect
uit_respect

La Police est l’un des principaux employeurs de Belgique. Que ce soit pour ses unités locales ou fédérales, chaque année elle cherche au moins 1.600 collègues, des agents aux experts IT en passant par des médecins. Ce qui la met en concurrence avec de nombreuses entreprises et organisations. Comment sortir du lot en tant qu’employeur ?
 

La Police a fait appel à Randstad RiseSmart pour démarrer une refonte ambitieuse de sa marque employeur.

echt_gebeurd
echt_gebeurd

collaborateurs enthousiastes = meilleurs ambassadeurs

« La Police fonctionne avec des statuts fixes », explique Géraldine Bomal, directrice Communication à la Police Fédérale (CGC). « Ce qui exclut de pouvoir adapter le salaire ou le système de congés. Si nous voulons gagner en attractivité en tant qu’employeur, nous devons miser sur d’autres atouts. Comme les opportunités d’évolution en interne, l’engagement social et la collégialité omniprésente. »
 

quote icon

Le bouche-à-oreille positif est essentiel pour attirer de nouveaux talents

Géraldine Bomal
directrice Communication à la Police Fédérale

Pour identifier ces points forts, la Police a demandé à Randstad d’effectuer une analyse indépendante en profondeur. « Celle-ci a confirmé que le bouche-à-oreille positif est essentiel pour attirer de nouveaux talents », poursuit Géraldine.

« Si nos collaborateurs diffusent une image positive de la Police, nous attirons plus de candidats. En étant présents sur les réseaux sociaux, par exemple, nous pouvons faire une différence. »
 

des valeurs communes pour fédérer

L’analyse interne a également mis en évidence quelques obstacles. Pour être identifié en tant qu’employeur attirant, il vaut mieux afficher une marque unique. Or, la Police présente de multiples visages. Il n’y a pas que la Police Fédérale, il y a aussi de nombreux corps locaux.

Olivier Lefèvre, Senior Business Manager Randstad RiseSmart et Employer Brand Inspirator : « Nous sommes passés chez différents corps en leur posant la question : quelles valeurs symbolisent la Police en tant qu’employeur, et comment les ressentez-vous ? Et même si chaque unité a insisté sur des aspects différents, nous avons pu identifier quelques éléments de base communs. La collégialité et la solidarité, par exemple, faisaient partie des valeurs plébiscitées au sein de la Police. Pour bon nombre de collaborateurs, c’est là que réside l’authenticité de leur employeur. »
 

quote icon

La collégialité et la solidarité sont des valeurs fédératrices pour la Police

Olivier Lefèvre
Senior Business Manager Randstad RiseSmart

le fil rouge : le respect

À partir des différents éléments de base, Randstad a distillé une marque employeur fédératrice : ‘par respect’. « Avec ces mots, la Police fait une promesse d’employeur forte », explique Olivier. « D’une part, ils demandent tant aux policiers qu’aux citoyens de se témoigner du respect. D’autre part, ils signifient : ce que nous faisons, nous le faisons par respect pour la société. »

quote icon

La promesse d’employeur de la Police ? Ce que nous faisons, nous le faisons par respect pour la société et les uns pour les autres.

Olivier Lefèvre
Senior Business Manager Randstad RiseSmart
echt_gebeurd
echt_gebeurd

« Le respect pour l’employé en tant qu’individu est lui aussi essentiel », poursuit Géraldine. « De l’agent de police au psychologue, la Police propose de nombreuses opportunités de carrière. Nous voulons stimuler et soutenir les employés au niveau intellectuel. S’ils veulent évoluer au sein de l’organisation, nous les appuierons. »

Randstad RiseSmart a testé la marque employeur auprès de collaborateurs dans différentes fonctions et régions. « Nous voulions savoir ce que la marque employeur représente pour eux », explique Olivier. « Les histoires authentiques qui ont émergé ont confirmé le choix de la marque employeur. Nous les avons reprises dans le rapport que nous avons soumis à la direction et aux syndicats. »

l’employer branding, un processus continu

Le rapport de Randstad a marqué le départ de la campagne ‘employer branding’ de la Police. « Notre bureau de communication a traduit les recommandations de Randstad en concepts pratiques », raconte Géraldine. « Comme le nouveau concept de recrutement ‘Aujourd’hui/Demain’. Celui-ci souligne les diverses possibilités dans la Police Intégrée : on peut être en apprentissage un jour, et diriger une équipe demain. Les personnes qui font preuve de suffisamment de motivation peuvent trouver assez de défis pour toute une vie, au sein de la Police. »
 

quote icon

Les différentes unités de police ne devraient pas se faire concurrence : ensemble, nous formons une seule entité solide

Géraldine Bomal
directrice Communication à la Police Fédérale
echt_gebeurd
echt_gebeurd

L’employer branding est un processus actif et continu. « Il y a encore du pain sur la planche », admet Géraldine. « Trop souvent encore, les différentes unités de police se considèrent comme concurrentes, alors que nous devons former une seule entité solide. Les collaborateurs peuvent évoluer de la Police Fédérale à la Police Locale, et vice-versa. Cette perception doit encore être renforcée. C’est pourquoi le rapport de Randstad RiseSmart a été intégré à la matière que doivent étudier les commissaires qui veulent évoluer vers un grade de commissaire divisionnaire. Ils doivent savoir ce qui fait l’essence de la Police en tant qu’employeur. Car ce n’est que quand la marque employeur sera portée par tous les collaborateurs que nous aurons réussi. »

Vous voulez renouveler votre marque employeur pour mieux conquérir le marché ? Alors optez pour une approche progressive et inclusive. Découvrez comment les experts de RiseSmart peuvent vous y aider.