le congé pour aidant proche: combinez carrière et soins de proximité.

aidant-proche

Bientôt, le congé pour aidant proche devrait être reconnu comme congé thématique. Autrement dit, les aidants proches pourront provisoirement mettre leur carrière entre parenthèses et auront droit à une allocation.

combiner travail et soins de proximité

Les aidants proches  s’accordent à dire qu’aider les personnes dans le besoin est très gratifiant. Combiner les soins de proximité avec une carrière professionnelle constitue néanmoins un véritable tour de force, qui nécessitait, jusqu’il y a peu, de prendre un crédit-temps. Tous les travailleurs n’y ont malheureusement pas droit. La demande prend également beaucoup de temps et les conditions à remplir sont très strictes. Les congés thématiques offrent une issue de secours, avec une réglementation plus souple, une allocation plus élevée et une durée maximale plus courte.

 

demander un congé pour aidant proche

L’arrêté royal qui reconnaît officiellement le statut d’aidant proche est en bonne voie. De quoi devez-vous désormais tenir compte, respectivement en tant qu’aidant proche et en tant qu’employeur?

  • La mutualité doit vous reconnaître comme « aidant proche ». Vous pourrez introduire une demande dès que l’AR sera approuvé.

  • La personne aidée ne doit pas nécessairement être un membre de la famille. Une relation étroite, affective ou géographique suffit.

  • Un travailleur à temps plein peut prendre un mois à temps plein ou deux mois à temps partiel (1/2 ou 1/5) dans le cadre du congé pour aidant proche. Vous travaillez à temps partiel ? Vous n’aurez alors d’autre choix que d’opter pour un arrêt de travail complet.

  • Vous devez avertir votre employeur par écrit au moins sept jours au préalable.

conseil: parlez avec votre employeur de l’option du congé pour aidant proche. Évaluez ensemble les conséquences et les solutions, afin de maintenir une relation de travail saine.

Un autre travailleur au sein de l’entreprise est également aidant proche? En tant qu’employeur, étudiez les possibilités de congé pour aidant proche et proposez-le spontanément à cet autre travailleur.

 

les aidants proches ne restent pas sur le carreau

Ce nouveau congé thématique encourage les travailleurs à aider des personnes qui nécessitent des soins. En raison du vieillissement de la population et d’une pénurie aiguë de personnel soignant, de plus en plus de personnes qui ont besoin de soins dépendent du bon vouloir des autres. Interrompre votre carrière pour venir en aide à quelqu’un est une décision sérieuse, même si elle n’est que temporaire. Grâce au nouvel arrêté royal, les aidants proches ne seront plus seuls dans cette bataille.

  • Grâce à la protection contre le licenciement, un employeur n’a pas le droit de licencier un aidant proche pendant une période qui va jusqu’à trois mois après la fin du congé. Sauf en cas de motif impérieux.

  • Vous recevez une allocation de l’ONEM. Le montant doit encore être déterminé dans un AR, faute de quoi les montants fixés pour les autres congés thématiques seront appliqués.

  • Votre pension ne s’en voit pas compromise. Il y aura néanmoins une incidence sur votre nombre de jours de congés. Et, dans la plupart des secteurs, sur votre prime de fin d’année également.

 

des questions sur le statut d’aidant proche?

Il vous reste des questions concernant le statut d’aidant proche? Un de vos collaborateurs prodigue des soins à un proche, en parallèle de sa carrière professionnelle? Vous trouverez de plus amples informations sur le site d'aidants-proches.