walter-reynaert
walter-reynaert

Lorsque notre pays s’est retrouvé en confinement total le 17 mars de l’année dernière, tout le monde s’est mobilisé pour adapter les organisations et les processus à un environnement totalement différent. Ce fut également le cas chez Randstad. En l’espace de quelques jours, nos collaborateurs sont passés au télétravail complet. Les consultants pour remettre au travail les milliers de personnes qu’ils envoient en mission chaque jour. Nos coachs pour accompagner leurs coachés à distance. Et ils y sont parvenus. L’année dernière, en un rien de temps, ils ont remis 20 000 personnes sur le marché du travail. 


Qu’est-ce qui fait que les collaborateurs passent si facilement à la vitesse supérieure pour leur employeur dans des périodes très difficiles? Nous avons posé la question à notre CHRO Walter Reynaert. 
 

Cette formidable résilience de la part de notre personnel et le fait que nos systèmes numériques étaient prêts pour une telle transition nous ont permis de retrouver fin de l’année dernière le niveau auquel nous étions début 2020.

Walter Reynaert.

donner un but

donc offrir un « but » à leurs collaborateurs. Mais ce soi-disant « but » a-t-il vraiment le pouvoir d’attirer, de mobiliser et d’impliquer les gens?
 
« Le mot anglais ‘purpose’ est très à la mode. Il est malheureusement utilisé à tort et à travers, ce qui finit par le vider de son sens. Et c’est exact que dans la chaîne de production ou dans les services de n’importe quelle entreprise, il est presque toujours possible d’établir un lien quelque part avec le fait d’apporter une contribution significative aux personnes ou à la société. Mais cela ne peut pas être de la poudre aux yeux », explique Walter Reynaert. 

« Nos collaborateurs entrent des deux pieds dans la vie des personnes qu’ils aident à trouver un emploi. Ils font une différence très concrète - presque tangible - pour elles chaque jour. Avoir du travail fait la différence entre se sentir utile ou non. La différence entre être capable de payer son loyer ou non. La différence entre dormir et chercher le sommeil. La différence entre être malheureux dans un emploi qui ne vous convient pas et être capable de vous épanouir pleinement. Par leur travail, nos collaborateurs font cette différence chaque jour. Et ce fut aussi le cas l’année dernière, dans un environnement très instable. »


« Je sais que nos collaborateurs sont très engagés envers nous en tant qu’employeur et nous travaillons très dur pour qu’il en soit ainsi. Mais l’adrénaline et l’incroyable dynamisme qui sous-tendent leur résilience viennent avant tout de ce qu’ils peuvent signifier pour leurs candidats et leurs employeurs. »

de l’onboarding au reboarding

De l’onboarding à l’entretien de sortie s’ils décident de partir, et même au reboarding s’ils sont désireux de revenir, Randstad s’engage pleinement pour le bien-être de ses collaborateurs. L’entreprise est convaincue que les gens ne peuvent se donner à fond dans leur travail que s’ils se sentent bien dans leur peau, peuvent être eux-mêmes et reçoivent beaucoup d’attention. Mais qu’est-ce que cela signifie concrètement?

 

« La prise de conscience que nos collaborateurs ne peuvent réaliser leur plein potentiel que si nous leur apportons le meilleur encadrement possible se traduit, entre autres, par une culture d’entreprise chaleureuse, imprégnée de l’apprentissage tout au long de la vie, une politique de télétravail qui veille à l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée, un degré élevé d’autonomie dans le travail et un large éventail de possibilités d’évolution en interne. Toute personne qui commence chez Randstad intègre un programme de formation qui, en fait, ne s’arrête jamais. Parce que nous savons que l’évolution et les perspectives sont importantes pour nos collaborateurs, nous offrons de nombreuses possibilités d’évolution, tant horizontalement que verticalement. Nous voulons que huit postes vacants sur dix au niveau du management soient pourvus en interne. Nous considérons cet investissement dans la formation comme un sac à dos que nous offrons à nos collaborateurs et avec lequel nous les rendons très consciemment plus forts. Nous savons que ceux qui quittent l’entreprise deviennent ainsi nos meilleurs ambassadeurs. Nombreux sont ceux qui reviennent après avoir vécu une expérience ailleurs. C’est une autre raison qui justifie l’importance d’investir dans la formation. »


« Cette mobilité interne est l’un de nos fers de lance aujourd’hui et une grande force, mais cela ne s’est pas fait tout seul. Nous nous sommes engagés très consciemment en faveur de l’inclusion et de la diversité depuis de nombreuses années. Permettre aux gens d’être eux-mêmes et leur donner la possibilité de se développer est un fondement important de notre culture d’entreprise. », explique Walter Reynaert.

En outre, nous trouvons tout simplement que le plaisir au travail et l’amusement entre collègues et la création de moments agréables sont très importants. Nous sommes également fortement engagés dans ce sens. Nos collaborateurs deviennent ainsi plus que de simples collègues et des liens étroits se tissent entre eux.

Walter Reynaert.

nous cherchons des renforts

Randstad dispose actuellement d’une centaine de postes vacants. S’agit-il de nouveaux postes?
« Nous sommes en effet à la recherche de beaucoup de nouvelles personnes. D’une part pour assurer notre croissance et d’autre part pour remplacer certaines personnes. Le marché du travail et le marché de l’intérim en particulier ont très bien récupéré après le choc provoqué par la pandémie de coronavirus au deuxième trimestre 2020. Nous sommes fiers d’avoir réussi à garantir l’emploi de notre personnel, aussi en partie grâce aux mesures de soutien du gouvernement. Nous sommes très heureux d’annoncer aujourd’hui que nous sommes à nouveau à la recherche de nombreuses personnes pour renforcer nos équipes. »

 

Une expérience chez Randstad fera très bonne impression sur votre CV. Nos offres d’emploi vous intéressent?