une marque B2B opte pour l’image adéquate dans sa propre communauté

Unique et authentique pour tous les membres de la communauté: tel est, aux yeux d’Ilse Jansoone, le message que doit porter une jeune entreprise comme Wijs pour attirer les talents dont elle a besoin.

 

Wijs ne s’adresse pas au grand public

Que le grand public ne connaisse pas Wijs n’est pas si grave, estime Ilse Jansoone, Chief Networking Officer ("AKA HR Director", indique-t-elle en signature de ses e-mails pour clarifier les choses). "Nous sommes une marque B2B et nous voulons être top of mind, conserver un rayonnement de premier plan, dans le monde des médias et de la communication numérique. Nous désirons par exemple que notre bâtiment reflète notre ADN: c’est ce qui incite les gens à venir nous voir en qualité de candidat, de client potentiel, de free-lance, etc. Wijs est une marque et nous voulons communiquer de la manière la plus transparente possible afin que tous les groupes-cibles aient envie de collaborer avec nous."

"Nous nous sommes complètement ouverts, nous montrons qui nous sommes en totale transparence. Et cela marche: lors des entretiens d’embauche, je n’ai plus besoin de présenter Wijs."Ilse Jansoone, Chief Networking Officer chez Wijs


transparence

Comment capter l’attention des collaborateurs potentiels? "Pour reprendre les mots de notre fondateur et CEO, Bart De Waele: en ouvrant complètement notre entreprise et en montrant qui nous sommes et ce que nous faisons en totale transparence. Et cela marche: lors des entretiens d’embauche, je ne dois plus présenter Wijs!"

En cela, Bart De Waele joue un rôle crucial. Lorsque Wijs est sortie des starting-blocks sous le nom de Netlash, il était le visage de la start-up pour toutes les autres parties. Il en demeure le principal ambassadeur, lui qui partage ses connaissances avec tout le monde, explique Ilse Jansoone. "Les candidats à un poste dans notre groupe me disent souvent: j’ai entendu Bart lors d’un séminaire. C’est même l’une des raisons qui les poussent à frapper à notre porte. Les collaborateurs jouent eux aussi un rôle important, ceci dit. Ils amplifient tous les signaux qu’envoie l’entreprise en retweetant, likant, partageant. Tout le monde est ambassadeur du groupe."

À présent que l’entreprise compte environ 70 collaborateurs, il s’avère plus complexe de définir la marque pour le groupe-cible dans le cadre d’un récit intégré, reconnaît Ilse Jansoone. "Et dans ce cas, il est important pour les RH de continuer à accorder suffisamment d’attention à son image de marque d’employeur."


inconvénients compris

L’image cool et branchée de Wijs donne à certains candidats l’impression que ses équipes se la coulent douce, poursuit la Chief Networking Officer. "Ils ont le sentiment que nous passons notre temps à nous amuser, alors que l’activité de notre organisation implique également du stress et des échéances, comme dans toute entreprise."

Pourtant, il est important d’être aussi transparent dans ce domaine, explique-t-elle: "Aujourd’hui, vous ne pouvez plus vous cacher derrière une image trompeuse qui serait de toute façon percée à jour dès que quelqu’un monte à bord. Plus vous êtes transparent, plus les candidats feront un choix authentique. Inconvénients compris."

La communication doit donc évoluer au gré des changements en coulisses. "Notre clientèle-cible évolue, avec de grandes entreprises qui ont d’autres attentes en matière de services, mais aussi d’autres interlocuteurs. Désormais, nous avons besoin de talents de plus de 25 ans. Notre image jeune et branchée était un peu trop explicite pour attirer des profils dotés d’une certaine ancienneté. Nous avons adapté notre communication en matière d’employer branding et l’avons fait évoluer avec la maturité de la marque, la communication au marché faisant office de locomotive."