trouver un job une fois votre diplôme en poche? simple comme bonjour!

Nous ne le savons que trop bien : vous avez étudié pendant des années. Votre tout dernier examen est derrière vous et le recteur vient d’apposer sa signature sur votre diplôme. Vous avez décroché le Graal, et vous comptez bien vous la couler douce pendant deux mois dans votre hamac. Mauvaise nouvelle, il va falloir commencer par chercher un emploi. Notre conseil ? Rendez la recherche amusante. Voyez-la comme un jeu jalonné de défis à relever. À la clé ? Un contrat. La bonne nouvelle dans tout ça ? Votre smartphone à la main, vous allez pouvoir faire vos recherches sans quitter votre hamac. En grande partie, en tout cas.

défi #1: vous vous aventurez dans la jungle des offres

Vous avez fait le premier pas : vous vous êtes déconnecté de Facebook et d’Instagram. Une tasse de café bien chaud vous attend. Une fenêtre Google vide vous fait de l’œil. Un clic : il n’en faudra pas plus pour que des centaines d’offres se dévoilent à vous. Vous tapez « jobs ingénieur ». Résultat: une offre bien trop touffue d’annonces, dont seuls 10 %, peut-être, sont susceptibles de vous intéresser. Les passer toutes en revue? Oui, si vous avez des heures à perdre. Procédez plus intelligemment: apprenez à filtrer ou à affiner la recherche, ou à utiliser la recherche avancée.
Ne perdez pas non plus votre temps à écumer chaque site séparément. Utilisez un moteur de recherche, comme Monster, ou recevez des jobs sur mesure par e-mail. pour sélectionner facilement les catégories et les zones géographiques souhaitées. Vous obtiendrez des résultats de sites de recherche d’emploi et de publicités en ligne.


*ticket d’or: définissez clairement l’orientation que vous voulez prendre. Quel job aimeriez-vous exercer? Lesquels ne voulez-vous même pas envisager? Fixez-vous vos limites et laissez tout ce qui ne répond pas à vos critères de côté. De quoi séparer le bon grain de l’ivraie.


défi #2: vous voulez travailler dans une entreprise bien précise

Chercher des offres au hasard? Vous n’êtes pas fou ! Cela fait des années que vous savez où vous voulez travailler: chez Apple, bien entendu. Éventuellement chez Google, s’il le faut vraiment. Si nous vous le déconseillons? Bien sûr que non. Les objectifs ambitieux sont de très bonnes sources de motivation. Mais comment vous frayer un chemin vers ces entreprises inaccessibles? Commencez par leur site web: les entreprises intéressantes de ce genre disposent souvent de portails d’emploi à l’avenant. Vous y trouverez toutes les informations utiles sur les emplois et stages éventuels proposés. Nous vous recommandons de passer au crible le site de l’employeur de vos rêves. Essayez de récolter un maximum d’informations sur la culture d’entreprise, l’ambiance et la méthode de travail.

Les salons de l’emploi sont une autre piste très intéressante. Mais il vous faudra, malheureusement, quitter votre hamac pour vous y rendre. Votre école en organise sans doute l’un ou l’autre. N’oubliez pas que les entreprises et les pouvoirs publics sont, eux aussi, régulièrement à l’affût de jeunes talents. Ouvrez l’œil: peut-être aurez-vous la chance d’ajouter à votre réseau l’une des entreprises qui trônent en tête de votre liste. Vous tomberez peut-être même sur un collaborateur de l’entreprise disposé à vanter vos mérites.

*ticket d’or: exploitez votre réseau. Ça peut paraître déloyal, mais c’est une réalité: les relations permettent souvent d’avoir une longueur d’avance. Le mot d’ordre: entretenir votre réseau. Qui sait ? Vous obtiendrez peut-être un tuyau à propos d’un poste qui se libère avant même que l’offre soit en ligne.


défi #3: vous avez l’impression d’être seul face à tout ça

Vous postulez depuis des semaines, mais les résultats ne sont pas au rendez-vous? Vous commencez à perdre courage. Mais ne désespérez pas: rien ne vous oblige à affronter cela tout seul. Faites appel à un consultant spécialisé dans les offres d’emploi de votre domaine d’intérêt. Qui sait  Il pourrait bien vous donner des conseils sur des emplois qui correspondent mieux à votre formation, vos compétences et vos objectifs de carrière. De plus, les recruteurs peuvent se prévaloir d’une énorme expérience quand il s’agit de trouver le perfect match entre un candidat et un poste. Faites-leur confiance pour bénéficier de conseils étayés sur les jobs qui vous correspondent.
Les consultants aiment, par ailleurs, entretenir de bonnes relations avec les candidats intéressants. Profitez-en et voyez-les comme une source de sagesse à laquelle vous vous abreuverez tout au long de votre carrière.

*ticket d’or: les recruteurs travaillent pour une entreprise, pas pour vous. Tenez-en compte et ne placez pas tous vos espoirs en eux.
Enfin, un tout dernier conseil pour la route: la recherche d’emploi doit être votre boulot à temps plein jusqu’à ce qu’on vous propose ce contrat tant attendu. Faites donc preuve de suffisamment d’autodiscipline et cultivez une routine à laquelle vous vous tiendrez. Oui, votre hamac peut y avoir sa place. À condition de garder votre smartphone ou votre tablette à portée de main!

 

Recevez des jobs sur mesure par e-mail?