introduire le télétravail: 7 conseils pour apprivoiser le dragon à sept têtes.

tine-tytgat-randstad

Le télétravail n'est pas une tendance éphémère, mais une réalité qui s'impose graduellement depuis que de très nombreuses entreprises ont adopté le télétravail pendant la crise sanitaire. Selon notre collègue Tine Tytgat, HR director chez Randstad Group, il est également dans l'intérêt de tous de repenser notre organisation du travail. Elle perçoit beaucoup de craintes par rapport à l'avenir: « Pour certaines entreprises, le télétravail est comme un dragon à sept têtes. » Voici sept règles de base qui vous permettront de l'apprivoiser.

1. surveillez l'équilibre entre télétravail et bureau

« Il a déjà été clairement prouvé à plusieurs reprises que l'employeur et le travailleur tirent tous deux des avantages du télétravail », déclare Tine. « Les télétravailleurs sont généralement mieux à même de se concentrer et voient de ce fait leur productivité augmenter. De plus, les jours de télétravail, le temps qu’ils ne perdent pas dans le trafic et les embouteillages permet de mieux coordonner travail et vie privée. Ce qui, à son tour, renforce l'engagement. »

Cependant, dès qu'une personne fait du télétravail la majeure partie du temps – soit à partir d’environ trois jours pour un collaborateur à temps plein –, elle perd le lien avec ses collègues de bureau et éventuellement aussi avec la culture de l'entreprise. Tine: « Il y a donc effectivement une limite aux effets positifs du télétravail, comme l'ont déjà montré à plusieurs reprises des études menées sur le sujet. »

« N'oubliez pas de continuer à célébrer les succès ensemble. »


2. passez suffisamment de quality time avec vos télétravailleurs au bureau

Teams, Zoom, Google Hangouts... Ces outils sont destinés à ceux qui veulent consulter leurs collègues, clients ou fournisseurs depuis leur bureau à domicile. Mais les réunions par vidéoconférence sont très fonctionnelles et ne peuvent jamais égaler la conversation informelle à la machine à café ou à la table du repas de midi.

« Les moments où toute l'équipe est physiquement présente sont une nécessité absolue au sein des organisations qui jouent la carte du télétravail. Non seulement pour l'esprit d'équipe, mais aussi pour la créativité. Veillez à ce que les réunions importantes et les brainstormings se passent en présentiel. Et n'oubliez pas non plus de continuer à célébrer les succès ensemble. » - Tine.



3. prenez en compte les tâches et les compétences

Une tâche n'est pas l'autre et les niveaux de compétence peuvent eux aussi varier considérablement. « Les nouveaux venus dans une organisation ou les personnes qui ont un nouveau rôle ne tarderont pas ressentir les inconvénients du télétravail », souligne la HR Manager. « Il va sans dire que les nouveaux collaborateurs apprennent beaucoup en observant sur le terrain, sans parler des nombreux entretiens informels de suivi qui ont lieu au bureau. C'est précisément la raison pour laquelle il devient quasi impossible de former quelqu'un sur le terrain lorsque les choses se passent presque exclusivement à distance. »

Cela ne signifie pas pour autant que vous devez refuser à chaque nouveau collègue une journée de télétravail.

« On peut virtuellement mettre un parrain ou une marraine à ses côtés. La personne peut ensuite appeler le jeune collaborateur au début et à la fin de la journée de travail, et être disponible le reste du temps pour donner son avis ou répondre à des questions. » - Tine


4. ne truffez pas votre politique de télétravail de règles

Les bons accords font les bons amis, y compris en matière de télétravail. Ne faites pas de votre politique en la matière une longue liste de règles et de devoirs : définissez plutôt une série limitée de règles claires. Combien de jours par semaine les gens sont-ils autorisés à travailler depuis leur domicile ? Quelles sont les ressources mises à disposition à cette fin? Quand les collaborateurs doivent-ils absolument se rendre au bureau ? Et ainsi de suite.

« Ces lignes directrices pourront ensuite être affinées pour chaque département, en étroite concertation avec leurs équipes. Le département Ventes ne pourra pas déployer le télétravail de la même manière que les départements Finance ou IT, mais il est important qu'il y ait un sentiment d’équité. » - Tine
 

5. passez du contrôle au coaching

On le sait déjà: télétravail et contrôle ne vont pas de pair. Pourtant, Tine constate que de nombreuses organisations en général et certains supérieurs directs en particulier ont du mal à lâcher prise dans ce domaine.

« L'objectif n’est pas que les télétravailleurs doivent se justifier ou qu'ils fassent l’objet de suspicions au niveau de leur bureau. »


« Il est donc important que chaque équipe et chaque collaborateur aient des objectifs concrets à atteindre », poursuit-elle. « Et que le supérieur direct discute des progrès réalisés lors d'entretiens de feedback réguliers et procède à des ajustements là où c’est nécessaire. »

6.prenez le temps de vous habituer à votre nouvelle organisation du travail

« Pendant la crise sanitaire, de nombreuses entreprises se sont empressées d’introduire le télétravail, car il n'y avait pas d'autre solution. Mais à présent que la vie de bureau redémarre lentement, il est important de déployer le télétravail de manière réfléchie. Écoutez ce que vos collaborateurs ont à dire sur la manière dont ils ont vécu la période de télétravail: qu'ont-ils aimé? Mais aussi : que voudraient-ils de complètement différent à l'avenir?  »  


Surtout, suivez votre cœur en tant qu’employeur: vous ne vous sentez pas prêt à offrir immédiatement à vos collaborateurs la possibilité de travailler en tout lieu et en tout temps? Commencez par leur permettre de travailler où ils le souhaitent durant les heures fixes de bureau ou d'ouverture.

« N'écoutez pas seulement les fans du télétravail. Tenez aussi toujours compte de ces collègues qui préfèrent se rendre au bureau tous les jours. »

 

7. continuez à respecter le libre choix de chacun en matière de travail

Pendant le confinement, de nombreuses personnes ont goûté aux aspects positifs du télétravail. Mais il y a sans doute aussi des salariés qui ont été déroutés par l’absence de limite claire entre travail et vie privée. Ou encore ceux qui ont souffert du manque de contacts sociaux avec leurs collègues.

« N'écoutez pas seulement les fans du télétravail. Tenez aussi toujours compte de ces collègues qui préfèrent se rendre au bureau tous les jours. Car vous n’obtiendrez une productivité et un engagement accrus que si vous donnez à chacun la liberté de travailler selon la formule qu'il trouve la plus agréable. »



Besoin de soutien, sur le lieu de travail ou au bureau à domicile?