5 étapes du parcours de l'employé: connaître les besoins de vos travailleurs.

Une personne qui travaille pour votre entreprise depuis des années a des attentes et des besoins différents de ceux d'une personne qui débute. Avoir une image claire de ce qu’est le parcours de l’employé – ou de l'ensemble de son parcours au sein de votre entreprise – vous aidera à stimuler la motivation et l'engagement de vos travailleurs. Grâce à nos conseils pratiques, vous ferez de chaque étape un succès.

Le parcours de l'employé commence au moment où une personne pose sa candidature et se termine lorsqu'elle quitte votre entreprise. Entre les deux, ses attentes et ses besoins changent. Il est important pour vous, employeur, de bien les connaître car cette information constitue une pièce indispensable du puzzle de votre stratégie d'image de marque d’employeur.

les 5 étapes du parcours de l'employé

Peakon – le développeur de la plus grande plateforme de feedback des employés au monde – distingue quatre étapes différentes dans le parcours de l'employé: l'onboarding, le développement, la rétention et l’offboarding. Nous y ajoutons une cinquième étape : la pré-intégration.

preboarding

Il s'écoule souvent plusieurs semaines entre la signature du contrat et le premier jour de travail d'une personne. Il arrive assez souvent que les choses ne se passent pas comme prévu durant cette période : la personne accepte une autre offre ou décide finalement de rester chez l'employeur précédent. Grâce à un preboarding intelligent, vous créez un lien entre votre nouvel employé et votre entreprise avant même le premier jour de travail.

3 conseils pour un preboarding intelligent:

  • Invitez votre nouvelle acquisition à déjeuner ou à prendre un verre avec son futur supérieur hiérarchique et son équipe. Le nouveau venu apprendra ainsi à connaître chacun de manière informelle.
  • Envoyez des messages tels que « Nous avons installé votre ordinateur portable » ou « Votre bureau est prêt pour lundi ». Vous montrerez ainsi que vous vous réjouissez vraiment de son arrivée.
  • Fournissez au nouvel arrivant toutes les informations pratiques concernant le premier jour. Où et auprès de qui doit-il se présenter ? Quel est le programme ? Votre nouveau talent sera ainsi plus détendu lors du rendez-vous. 


2. onboarding

Cette étape constitue la base de la relation entre l'employeur et le travailleur. Au cours des trois premiers mois, il est particulièrement important de réserver un accueil chaleureux à votre nouvel employé et que chacun connaisse les attentes de l'autre. De cette façon, vous éliminerez les incertitudes éventuelles et vous préparerez le terrain pour une relation claire, basée sur une communication ouverte.

Grâce à nos conseils pratiques concernant l'onboarding, vous aiderez vos nouveaux collaborateurs à prendre un bon départ.


3. développement

Dès que vos travailleurs sont en service depuis un certain, ils se mettent à chercher des moyens de développer davantage leurs compétences. Ils veulent renforcer l'impact de leur rôle actuel ou identifier des opportunités de croissance au sein de l'entreprise. Évitez qu’ils aillent chercher de telles opportunités ailleurs et investissez dans vos travailleurs grâce à un programme de formation efficace. Vous maintiendrez ainsi leur engagement intact, tout en mettant pleinement à profit leurs qualités.

3 conseils pour un programme de formation efficace:

  • Veillez à ce que la formation réponde aux attentes des travailleurs. Un plan clair vous permettra de maintenir leur motivation et d’éviter les pertes de temps.
  • Utilisez les outils et programmes adéquats. Les plateformes d'apprentissage numérique sont de plus en plus populaires car elles permettent de proposer des formations individuelles adaptées aux travailleurs.
  • Fixez des objectifs clairs et veillez à ce que les résultats soient mesurables et consultables. Vous serez ainsi en mesure de convaincre tous les acteurs de l'utilité de votre programme de formation.


4. rétention

Les employés qui sont actifs dans votre entreprise depuis un certain temps y ont acquis beaucoup de connaissances et d'expérience. Il est donc dans votre intérêt d'utiliser l'expertise de ces personnes à un poste de management ou dans un autre rôle clé dans votre entreprise. En écoutant vos collaborateurs et en prenant leurs besoins de développement au sérieux, vous leur faites également savoir que vous les appréciez.

L'image de marque d'employeur ne sert pas seulement à attirer les bonnes personnes, mais aussi à garder les talents à bord. Découvrez quels sont les principaux piliers d'une politique de rétention efficace.

 

5. offboarding

Quelle que soit l'attention que vous portez au parcours de l'employé ou à votre image de marque d’employeur, il y aura toujours des collaborateurs qui quitteront votre entreprise. Il est donc important pour vous de découvrir exactement les raisons de leur départ. Ce faisant, vous obtiendrez des informations précieuses pour adapter votre politique du personnel. De plus, vous garderez ainsi la porte ouverte pour un éventuel retour.

3 conseils pour une séparation instructive:
  • Préparez l'entretien de départ dans les moindres détails et remettez à l'avance un questionnaire à votre (ex-)travailleur. Laissez-le parler librement et ne vous mettez pas sur la défensive.
  • Exploitez le retour d'information reçu. Prenez des mesures si plusieurs cas révèlent un schéma, comme un « mauvais » supérieur hiérarchique ou un onboarding qui présentait des lacunes.
  • Dites au revoir de manière élégante. Organisez un verre d'adieu, remerciez votre travailleur et souhaitez-lui bonne chance pour le nouveau défi qu’il a choisi.


Vous travaillez sur votre image de marque d'employeur?
Posez-vous les bonnes questions.