comment les RH peuvent-elles suivre et anticiper le rythme de la numérisation?

Les départements des RH accordent de plus en plus d'attention à la numérisation. Le sujet entraîne aussi de nombreuses incertitudes pour les managers des RH. D'une part, l'intelligence artificielle et l'automatisation sont très prometteuses.  D'autre part, les entreprises s'inquiètent quant aux coûts et risques élevés liés aux nouvelles technologies.

confort et efficacité

Selon l'étude « Talent Trends » de Randstad Sourceright, 81% des managers des RH sont satisfaits du soutien actuellement offert par les outils numériques. Le rôle croissant de l'intelligence artificielle (I.A.) lors du recrutement permet par exemple de trouver et d'engager plus rapidement des candidats adéquats, à moindres frais. En outre, les employeurs recherchent des processus RH de meilleure qualité: 70% des personnes interrogées pensent que les nouvelles technologies leur permettent de prendre de meilleures décisions liées aux ressources humaines.

Les employeurs sont conscients qu'à plus long terme, ils devront anticiper correctement et suivre les innovations pertinentes dans le secteur des RH pour faire les bons choix. Cela semble logique, mais comment s'y prendre? Quelques conseils!

 

faire tomber les barrières

Qu'il s'agisse de nouveaux processus de production ou d'outils pour la gestion automatique des factures, les managers des RH doivent connaître toutes les innovations essentielles pour les processus utilisés par les différents départements de la société. En effet, la numérisation touche l'ensemble de la société.  Il est donc de plus en plus important que tous les départements échangent leurs expériences afin d'éviter les cloisonnements technologiques.

 

l'importance des spécialistes IT hautement qualifiés

La technologie reprend de plus en plus de tâches qui étaient jusqu'ici confiées à des humains. Mais pour les mener à bien, une forme de supervision humaine reste nécessaire. Seuls des spécialistes IT hautement qualifiés peuvent s'en charger. Actuellement, l'une des principales missions des RH consiste à trouver ces spécialistes ou à qualifier des collaborateurs pour qu'ils exécutent ces nouvelles tâches.

 

comité consultatif numérique

Si les techniques et outils numériques sont mis en œuvre sans l'intervention active des collaborateurs, l'ambiance de travail risque d'en pâtir. Un comité consultatif composé de responsables et délégués du personnel peut aider à créer une base en vue d'implémenter l'automatisation et l'intelligence artificielle.  Sans la contribution pratique et la motivation des collaborateurs, il sera en effet de plus en plus difficile d'organiser efficacement le déploiement pratique de la numérisation.

Vous trouverez ces conseils et bien d'autres informations intéressantes dans le Talent Trends Report.