relations au travail: une histoire d’amour… à suivre!

laura-sven

Laura a commencé une formation il y a un an – et en est ressortie avec l’amour de sa vie. Qui était présent également au cours ce jour-là: Sven, l’homme qui changea sa vie du jour au lendemain. Une histoire d’amour qui, un an plus tard – littéralement! – a connu une très belle suite. Spécialement pour la Saint-Valentin, découvrez ce témoignage sur l’amour au travail!

 

“Lorsque je suivais une formation l’année passée pour mon job chez Randstad, j’ai immédiatement remarqué Sven. Comme moi, il venait de commencer comme stagiaire chez l’un de nos clients Randstad. On a commencé à parler. Et je dois avouer que l’étincelle avait déjà eu lieu.

Après cette formation, nous nous sommes recontactés via les réseaux sociaux. Après avoir échangé quelques messages, nous nous sommes mis d’accord pour nous retrouver face-à-face. J’ai directement craqué.”


C’était donc aussi simple que ça!?

“Heu, ce n’était pourtant pas si évident. Je travaillais à ce moment-là chez un client à Malines et j’habitais à Anvers. Alors que Sven venait de Audenarde – un sacré bout de chemin. Au plus on se parlait, au plus on se rendait compte qu’on allait devoir prendre une décision pour que ça fonctionne entre nous.

Après quelques mois, nous avons pris notre décision: j’allais déménager d’Anvers à Audenarde. En plus, je suis très attachée à ma famille, alors cette décision n’était pas si simple. Nos familles nous ont heureusement directement soutenus et je n’ai encore jamais regretté ma décision.”

Comment ont réagi vos collègues quand ils l’ont su?

Quand je leur ai raconté que j’avais rencontré quelqu’un à la formation, ils étaient très contents pour moi. Lorsque j’ai dit qu’il habitait à Audenarde, leur réaction fut “Audenarde!? C’est où?”. Ils ont bien compris aussi quand j’ai expliqué que j’allais déménager afin de pouvoir donner une chance à ma relation avec Sven.

As-tu continué à travailler à Anvers?

Malheureusement, cela ne fut pas possible. Pas parce que je ne le voulais pas, mais bien parce que je devais passer par le Tunnel Kennedy (rires). Des heures de file chaque jour n’étaient pas envisageables. Je devais donc chercher une alternative.


Après un déménagement, aussi un nouveau job alors?

Oui, mais je voulais absolument continuer à travailler chez Randstad. J’ai immédiatement exposé la situation à mon manager. Elle m’a vraiment soutenue et m’a conseillé d’aller en parler aux RH. Nous avons parcouru ensemble toutes les options et j’ai directement eu le sentiment que tout allait bien se passer. Je suis ravie de l’issue de cette situation.

Finalement, j’ai été mutée en interne chez un client à Mouscron, à trois petits quarts d’heure de Audenarde. La solution idéale, donc!


Cela signifie que Sven et toi, vous vous croisez souvent au niveau professionnel?

Non, pas vraiment. Cela arrive qu’on se croise au bureau. Mais cela reste exceptionnel. Ce n’est pas grave, nous nous voyons déjà assez en-dehors du travail puisque nous habitons ensemble à présent (rires).


Qu’est-ce que l’avenir vous réserve?

Nous sommes heureux d’avoir pris une décision positive pour notre couple. Toute l’histoire a aussi une suite. Nous avons commencé à agrandir la famille. Depuis peu, Leo est venu compléter notre famille. Il a bientôt deux ans et vient de Chypre. C’est vraiment super de rentrer à la maison et de voir notre Border Collie remuer la queue derrière la porte. Cela donne vraiment le sentiment d’être chez soi dans notre nouvelle maison!

Trouver l’amour de votre vie chez Randstad? On ne peut pas le garantir. Le job de vos rêves? Là, c’est dans nos cordes.