10 conseils pour reprendre en main votre carrière.

De nombreux salariés restent chez le même employeur tout au long de leur carrière. Souvent pendant des décennies au même poste. Ce faisant, vous mettez votre destin professionnel entre les mains de votre employeur. Et vous hypothéquez également votre employabilité sur le marché du travail. Car que se passe-t-il si cet employeur doit procéder à une restructuration et que vous êtes licencié? Vous aurez alors probablement beaucoup de difficulté à retrouver un emploi et à acquérir les compétences dont le marché du travail actuel a besoin. La bonne nouvelle? En tant que salarié, vous pouvez reprendre les rênes de votre carrière. Et vous avez pour cela de nombreuses possibilités. Grâce aux 10 conseils de carrière ci-dessous, nous vous offrons l'inspiration nécessaire pour prendre le contrôle de votre carrière.

10 conseils de carrière

  1. Au plus tôt vous acquérez des compétences dans votre carrière, au mieux. Les compétences acquises forment les bases de nouvelles compétences. Qui accumule du retard aura du mal à le rattraper.

  2. 1+1=3. Combinez deux spécialités. C'est la combinaison qui vous rend unique et vous assure une position plus forte sur le marché du travail.

  3. Envisagez de combiner deux emplois. C'est une forme de répartition du risque qui favorise votre employabilité sur le marché du travail.

  4. Faites au moins une fois au cours de votre carrière un bilan approfondi. Envisagez un second emploi. Pensez à long terme.

  5. Il est plus facile de trouver un nouvel emploi quand vous en avez déjà un.

  6. Réfléchissez régulièrement à ce qui vous épanouit. Le travail joue un rôle important dans la vie des gens. Cherchez donc ce que le travail signifie pour vous et à quoi le job idéal, l'employeur idéal... devrait ressembler pour vous. Vous pourrez ainsi faire vos recherches de manière plus ciblée et détecter avec précision les opportunités qui croisent votre route.

  7. Continuez à renouveler votre réseau durant toute votre carrière.

  8. Pour la plupart des emplois, huit ans est la durée maximale, à moins que le travail ne change fortement de contenu.

  9. Continuez à mesurer vos compétences par rapport au marché du travail externe, tout au long de votre carrière. Conservez en tout temps un oeil sur la place que vous pourriez prendre sur le marché du travail. Prévoyez toujours un plan B. Vous le sortirez si votre plan A (votre emploi actuel) est menacé.

  10. « Chaque inconvénient à son avantage ». Une période de chômage involontaire peut être profitable si le temps disponible est investi dans la formation et les nouvelles compétences. Randstad propose une série de formations gratuites dans son module GoodHabitz!

Vous avez parfois un peu de mal à vous orienter pour construire au mieux votre carrière ou trouver le bon moment pour changer de voie? Avec les chèques-carrière, vous pouvez vous faire guider par les consultants de Randstad Risesmart.