kinepolis et randstad cherchent à nouveau des étudiants jobistes.

étudiant-kinepolis

La réouverture des salles noires le 1er juillet permet d'envisager un bel été cinématographique. C'est pour bien l'encadrer que Kinepolis, avec le soutien de Randstad, recrute à nouveau des étudiants. Excellente nouvelle pour tous ces jeunes qui ont été confrontés à une chute de 66 % du nombre d'emplois estudiantins durant les vacances de Pâques. Pour le recrutement de ces jeunes, Kinepolis a reconduit son contrat d'exclusivité avec Randstad jusque fin 2023.

la réouverture des cinémas donne une nouvelle impulsion au travail estudiantin

Avant le début de la crise sanitaire, plusieurs centaines d'étudiants travaillaient chaque semaine dans les 11 complexes Kinepolis du pays (Bruxelles, Braine-l'Alleud, Liège, Rocourt, Anvers, Gand, Leuven, Courtrai, Bruges et Ostende). En tant que travailleurs polyvalents, ils œuvrent entre autres à l'accueil et aux caisses. Afin de pourvoir les postes vacants durant les prochains mois, Kinepolis et Randstad recherchent des étudiants âgés d'au moins 18 ans et surtout très attentifs à la clientèle. Pour le site de Bruxelles, ils doivent en outre être bilingues.

"Voilà qui va certainement mettre du baume au cœur de nombreux étudiants, qui ont été lourdement touchés par la crise du coronavirus. Pour beaucoup d'entre eux, le travail estudiantin est une importante source de revenus, que ce soit pour payer leurs études ou pour leurs loisirs. L'aspect financier demeure toujours la principale motivation des étudiants jobistes. Nous nous attendons à une diminution du travail estudiantin cet été par rapport aux années précédentes, mais sommes néanmoins très heureux de pouvoir nous remettre à l'œuvre dans plusieurs secteurs d'activité. Les Belges seront probablement plus nombreux à passer leurs vacances en Belgique, et cela, les établissements Horeca, les cinémas et les autres sites récréatifs et de divertissement peuvent en recueillir les fruits. Traditionnellement, ce sont des secteurs qui sollicitent beaucoup les étudiants", explique le porte-parole de Randstad Sébastien Cosentino.

"Nous faisons depuis des années appel à des centaines d'étudiants, qui acquièrent dans nos cinémas des aptitudes professionnelles, notamment travailler en équipe ou assumer des responsabilités. Nous pouvons compter chaque année sur un flux permanent de nouvelles têtes, mais beaucoup d'étudiants reviennent d'année en année. Certains sont même embauchés par la suite et accèdent à des fonctions de management. Après plus de 3 mois de fermeture, nous sommes ravis de pouvoir à nouveau les accueillir aux côtés de notre personnel attitré. Nous avons pris toutes les mesures, par exemple l'hygiène des mains, le port obligatoire du masque pour le personnel, le respect des distances de sécurité entre collègues et avec les clients, en vue d'accueillir les cinéphiles en toute sécurité et éviter que le personnel prenne des risques inutiles. Même si nous amorçons la saison avec une capacité de salle fortement réduite, et qu'une séance de cinéma ne sera plus tout à fait comme autrefois, nous aspirons à revivre enfin un bel été cinématographique!" - Carl Lenaerts, General Manager de Kinepolis.