comment décrocher une augmentation en 2020?

augmentation-2020

Vous avez confiance en vous. Toute l'entreprise a très bien accueilli le projet pour lequel vous avez travaillé dur. Vous êtes certain(e) que le fruit de votre travail aura un impact positif sur l'organisation. Vous êtes un travailleur acharné et engagé, dont les prestations sont systématiquement supérieures aux attentes. Alors, pourquoi avez-vous tant de difficultés à demander une augmentation de salaire? Pourquoi ne vous l'accorde-t-on pas automatiquement? Quelques conseils pour demander une augmentation.

 

vous méritez une augmentation? demandez-la!

Il est facile de répondre à cette question. Autrefois, il était peut-être d'usage de recevoir automatiquement une augmentation de salaire chaque année, en plus des indexations. Aujourd'hui, c'est toutefois à vous de prendre cette initiative. N'attendez pas que votre manager aborde le sujet mais exposez les motifs pour lesquels vous méritez cette augmentation.

 

quand vaut-il mieux demander une augmentation?

Le moment auquel vous demandez votre augmentation est aussi important que la demande proprement dite. Essayez de savoir quand votre entreprise prend des décisions concernant les augmentations salariales. À la fin de l'exercice fiscal ? En fonction de votre évaluation ? Même si vous avez droit à une augmentation, il est peu judicieux de la demander une fois que le budget pour l'année suivante a été bouclé. Et il est probablement trop tard d'en faire la demande au moment de votre évaluation. Mieux vaut s'y prendre plusieurs mois à l'avance (pour vos collègues). Cela permettra à votre management d'en tenir compte lors de l'établissement du budget de votre département.

 

quelle est la meilleure façon de demander une augmentation?

Outre le fait qu'il vaut mieux demander une augmentation au moment opportun, la façon dont vous abordez la question est évidemment très importante aussi. Voici quelques conseils à cet effet.

1. sachez à qui vous avez affaire
Vous savez comment votre manager ou votre patron travaille et ce qui est le plus important à ses yeux. Tenez-en compte. Ce n'est pas le moment de vous montrer virulent(e) ou d'aborder cette discussion de manière trop offensive. Soyez honnête, allez droit au but et utilisez des phrases courtes. La plupart des personnes parlent beaucoup trop quand elles sont nerveuses. Marquez des pauses durant la conversation. Soyez calme. 


2. exposez les motifs pour lesquels vous méritez une augmentation
Étant donné qu'à un moment crucial comme un entretien au sujet d'une augmentation, vous ne savez probablement plus avec exactitude le résultat de l'une de vos brillantes prestations de l'année écoulée, consignez dans un livre de bord vos projets, vos tâches, les nouvelles compétences ainsi que les encouragements et compliments que vous avez reçus. Cette vue d'ensemble vous sera utile lors de la préparation de l'entretien.

Donnez des exemples des nouvelles tâches que vous avez assumées et indiquez dans quelle mesure ces efforts et apprentissages ont apporté une plus-value concrète à l'entreprise. Citez les nouvelles compétences que vous avez acquises et comment vous les avez appliquées dans votre travail.

3. sachez ce que valent vos compétences
Ayez des attentes réalistes. Renseignez-vous sur l'augmentation de salaire que vous pourriez demander. Vous n'êtes pas certain(e) du montant d'un salaire honnête pour votre travail ? Consultez les baromètres salariaux pour savoir quelles attentes sont réalistes.


4. soyez flexible et disposé(e) à négocier
Bien qu'il soit important d'avoir un montant précis en tête au moment d'entamer la conversation, il vaut peut-être mieux mettre la balle dans le camp de votre manager. Sa proposition sera peut-être meilleure que ce que vous aviez à l'esprit. Dans le cas contraire, expliquez vos attentes et soyez disposé(e) à trouver un compromis.

5. tenez compte de tous les facteurs
Il est évidemment fort possible que vous méritiez une augmentation. Tenez cependant compte d'un certain nombre de facteurs qui ont un impact sur le calcul de votre salaire, comme la taille de l'entreprise ou le lieu par exemple.

6. votre rémunération comprend bien plus que votre salaire
Si votre patron n'est pas disposé à vous accorder une augmentation ou si les circonstances ne sont vraiment pas favorables, sachez que le salaire n'est pas le seul moyen de compenser votre travail. Pourriez-vous travailler à la maison un jour par semaine? Votre employeur est-il disposé à payer une formation? Votre rémunération pourrait-elle être ajustée d'autres façons (bonus, indemnité...)? Découvrez-les ici.

Si aucune forme de compensation n'est possible en dépit de vos suggestions, de votre préparation et de votre approche constructive, ne menacez jamais de donner votre démission. En effet, ce n'est pas le bon moment d'aborder ce sujet. Ajoutons qu'il vaut mieux que vous preniez le temps de réfléchir aux différentes options. En revanche, demandez à votre patron ce que vous devez faire pour obtenir une augmentation de salaire à l'avenir. Vous adoptez ainsi une attitude positive, tout en laissant entendre subtilement que vous n'en avez pas fini avec cette conversation.

Vous arrivez tout de même à la conclusion que vous êtes prêt(e) à relever un nouveau défi?