les administrations locales sont des employeurs très attractifs.

Les administrations locales sont des employeurs très attractifs. 44% des répondants travailleraient volontiers, voire très volontiers pour une administration locale. Un secteur qui s'en tire donc mieux que les secteurs pharmaceutique (41%) et médiatique (40%). C'est la principale conclusion de la 18ème édition de l'étude menée par Randstad auprès de 11.000 répondants sur l'attractivité des grands employeurs de notre pays. Après les secteurs public et non marchand et les organisations internationales, les administrations locales se révèlent elles aussi de solides concurrentes au secteur privé en termes d'attrait de talents.

 

sécurité d'emploi, équilibre travail-vie privée et impact sur l'environnement et la société sont les atouts les plus appréciés dans les administrations locales.

Randstad étudie les marques d'employeur des plus grandes entreprises belges depuis 2000. Ces dernières années, Randstad a étendu son étude à d'autres segments du marché du travail. Après les secteurs public et non marchand et les grandes organisations internationales, nous avons inclus les administrations locales dans une catégorie distincte à l'occasion des élections communales de cette année. Tout comme les secteurs précités, les administrations locales concurrencent sérieusement le secteur privé pour ce qui est de l'attrait de talents. En tant que secteur distinct, les administrations locales se révèlent les plus attractives, devançant le secteur pharmaceutique et celui des médias. 44% des répondants en moyenne affirment qu'ils travailleraient volontiers, voire très volontiers pour une administration locale.

La sécurité d'emploi, l'équilibre entre travail et vie privée, mais aussi l'impact sur l'environnement et la société sont les critères les plus performants des administrations locales. De même, les administrations locales affichent des scores en moyenne plus élevés en ce qui concerne le contenu de la fonction et l'ambiance de travail. Le secteur privé est en revanche mieux perçu pour ce qui est de l'utilisation des nouvelles technologies et de la santé financière. Sur le plan du salaire et des avantages, les administrations privées et locales se voient attribuer des notes équivalentes par l'opinion publique.

L'attractivité des administrations locales est très large; elle se manifeste tant chez les hommes que chez les femmes, toutes tranches d'âge confondues et côté néerlandophone comme francophone. Seuls les haut qualifiés font passer le secteur pharmaceutique devant les administration locales.

Dans le secteur privé, c'est, à l'instar des années précédentes, le secteur pharmaceutique qui est globalement désigné comme le plus attractif, devant les médias, l'aéronautique, l'informatique & consultance et le high-tech. À noter que le secteur bancaire perd une fois de plus de son attractivité. Cette année, ce secteur a disparu du top 10 des secteurs les plus attractifs. Chez les femmes, c'est le secteur médiatique qui se révèle le plus attractif.

 

top 10 des secteurs les plus attractifs

Administrations locales

43,7

Pharma

41,2

Médias

40,4

Aéronautique

36,6

Informatique & consultance

32,7

High tech

32

Construction-installation

31,9

Chimie

31,8

Alimentaire

30,7

Véhicules (production)

30,5

 

Méthodologie : le chiffre attribué à chaque secteur est la moyenne des scores récoltés par les entreprises/organisations relevant du secteur concerné. Pour les administrations locales, les répondants étaient limités à la province où se situe l'administration locale, d'où une influence légèrement positive sur le score.